Accumulation de sébum : 3 causes et 2 étapes pour s’en débarrasser

Si vous voulez avoir des cheveux épais et sains, vous devez avoir un cuir chevelu sain. L’accumulation de sébum dans le cuir chevelu est un signe que votre cuir chevelu n’est pas en bonne santé et cela peut conduire à la perte de cheveux s’il n’est pas traité correctement.

Ce post exposera des informations sur l’accumulation de sébum et son lien avec la perte de cheveux. Cet article présentera également une méthode en deux étapes pour débarrasser vos cheveux de l’accumulation de sébum une fois pour toutes.

Qu’est-ce que le sébum ?

Le sébum est le terme médical pour les huiles cutanées produites par les glandes sébacées microscopiques qui se trouvent sous la surface de la peau (1).

Ce guide abordera le sébum présent dans le cuir chevelu, cependant, il est également produit en grande quantité sur le visage, et est produit ailleurs sur le corps.

La production de sébum est naturelle et nécessaire, car elle fournit au cuir chevelu et aux cheveux une hydratation et maintient le pH délicat du cuir chevelu en équilibre. Bien que, comme vous le verrez, trop d’une bonne chose n’est pas une bonne chose en soi.

L’accumulation de sébum peut-elle causer la perte de cheveux ?

Comme pour de nombreuses fonctions du corps humain, la production de sébum est un processus qui nécessite un équilibre.

Si trop peu de sébum est produit, les cheveux deviennent cassants et le cuir chevelu devient sec. Si trop de sébum est produit, le cuir chevelu est submergé par le sébum, et les follicules pileux se bouchent.

En outre, l’excès de sébum peut favoriser la croissance de la levure liée aux pellicules, qui est une autre condition pouvant contribuer à la chute des cheveux (2).

Donc, en résumé, l’accumulation de sébum peut provoquer la chute des cheveux.

Accumulation de sébum et chute des cheveux : comprendre le processus

La croissance des cheveux est un processus qui se déroule par étapes (3).

Stade 1 : Anagène – Le stade de croissance active, au cours duquel les bulbes pileux se forment et les cheveux poussent à travers le cuir chevelu.

Stade 2 : Catagène – Le stade de transition, au cours duquel le follicule pileux commence à être poussé de la papille (4).

Stage 3 : Télogène – Le stade de repos, dans lequel les cheveux commencent à tomber du cuir chevelu pour faire place à une nouvelle croissance des cheveux en phase anagène.

Cependant, de nombreuses choses peuvent perturber le cycle de croissance des cheveux et entraîner un amincissement et une perte de cheveux prématurés. L’une de ces choses est l’accumulation de sébum.

Le sébum, comme mentionné ci-dessus, est produit par les glandes sébacées. Ces glandes sont reliées aux follicules pileux, et elles libèrent le sébum à partir des mêmes pores qui produisent les cheveux.

Lorsqu’un excès de sébum est produit, le sébum n’a nulle part où aller. Cela conduit à une accumulation à l’intérieur du pore, connue sous le nom de boule ou bouchon de sébum. Lorsque cela se produit sur le visage, cela peut conduire à l’acné (5).

Alors que l’accumulation de sébum peut communément conduire à l’acné, elle peut également provoquer une inflammation des follicules pileux.

Lorsque cela se produit sur le cuir chevelu, cependant, cette accumulation peut avoir un impact sur le follicule pileux et le cycle de croissance des cheveux. Si l’on laisse l’accumulation se poursuivre jusqu’au point de blocage, l’inflammation est fréquente. En effet, le pore et le follicule pileux deviennent irrités.

Même si le cycle actuel de croissance des cheveux se poursuit jusqu’à son terme (télogène), un nouveau cycle peut être empêché de démarrer. Cela est dû au fait qu’il n’y a tout simplement pas de place dans le pore pour que de nouveaux cheveux se forment et poussent.

Qu’est-ce qui cause l’accumulation de sébum sur le cuir chevelu ?

Bien qu’un certain nombre de conditions médicales et de facteurs environnementaux puissent contribuer à l’accumulation de sébum sur le cuir chevelu, les trois causes énumérées ci-dessous sont les plus courantes.

Alopécie androgénétique

L’alopécie androgénétique (AGA) est la forme la plus courante de perte de cheveux.

L’AGA serait déclenchée par la DHT, une hormone naturelle présente dans le corps (6). Malheureusement, les personnes atteintes d’AGA sont sensibles à cette hormone, ce qui déclenche un processus connu sous le nom de miniaturisation des follicules pileux (7).

Lorsque la miniaturisation se produit, la glande sébacée se développe (8). Cela signifie que davantage d’huile est produite et que l’accumulation de sébum devient plus probable.

Malheureusement, cela ne fait que poursuivre le cycle de la perte de cheveux. Plus le sébum est présent dans le cuir chevelu, plus la DHT est piégée dans les follicules. Si elle n’est pas traitée dès les premiers signes, il peut être difficile (voire impossible) d’inverser la tendance.

(Connaissez-vous les signes précoces de la calvitie ? Apprenez-en plus ici.)

Mauvaise alimentation

Les aliments gras et riches en graisses constituent une grande partie du régime occidental moderne. Cela peut contribuer de manière significative à la surproduction de sébum, et peut déclencher une irritation, une inflammation et un blocage du follicule pileux.

Bien sûr, la meilleure façon de lutter contre cela est de réduire (ou de supprimer complètement) les aliments gras.

Une hygiène impropre

On croit généralement que se laver trop peu les cheveux peut conduire à un cuir chevelu gras. En réalité, se laver les cheveux trop souvent est plus susceptible de provoquer une surproduction de sébum.

Lorsque vous vous lavez les cheveux avec des produits achetés dans le commerce, vous dépouillez vos cheveux et votre cuir chevelu des huiles naturelles. Ces huiles doivent alors être remplacées, et la glande sébacée s’active donc. Un lavage trop fréquent des cheveux entraîne une production constante de sébum. Cela signifie que vous devrez laver vos cheveux plus souvent, et le cycle continue.

Il est donc logique de réduire la fréquence de lavage des cheveux.

Comment réduire et prévenir l’accumulation de sébum

La façon la plus simple de combattre l’accumulation de sébum est de la prévenir en premier lieu.

Changer son régime alimentaire

Selon une recherche publiée en 2019, les habitudes alimentaires jouent un rôle dans la teneur en sébum, l’hydratation de la peau et le pH de la peau (9).

L’étude était composée de 84 adultes en bonne santé âgés de 19 à 37 ans. Les apports alimentaires des participants ont été évalués à l’aide d’un questionnaire de fréquence alimentaire.

Comme l’ont montré les résultats, les habitudes alimentaires et le sexe biologique ont joué un rôle dans la diminution du contenu en sébum.

Chez les femmes, par exemple, il a été démontré que le DP3 diminuait le contenu en sébum. Ce schéma alimentaire consiste en une consommation élevée de pommes de terre et d’amidon, de graines et de noix, de fruits et d’œufs.

Selon les résultats de l’étude, le DP4 a eu le plus grand impact sur l’augmentation de la teneur en sébum. Ce schéma comprend une consommation élevée de viandes, de produits laitiers et d’alcool. C’est ce à quoi nous nous attendions en nous basant sur les années précédentes de recherche sur le sujet (10, 11, 12).

Les résultats semblent indiquer que, avant tout, vous devriez réduire votre consommation de viandes, de produits laitiers et d’alcool. L’ingestion de ces produits, en particulier les produits laitiers et l’alcool, peut contribuer à une augmentation de l’insuline et du facteur de croissance analogue à l’insuline (IGF). Cela peut jouer un rôle dans la production de sébum.

Vous devriez remplacer les aliments ci-dessus par des féculents, des graines et des noix, des fruits et des œufs. Si certains de ces aliments peuvent augmenter temporairement l’insuline (comme les féculents et les fruits), ils ont aussi tendance à inclure des fibres qui diminuent les pics d’insuline. Les autres aliments, comme les graines, les noix et les œufs, se prêtent également à des niveaux d’insuline stables.

Suivre une routine de soins capillaires saine

Pour beaucoup d’hommes et de femmes, leur routine quotidienne de soins capillaires consiste à se brosser les cheveux le matin, éventuellement à se coiffer pour la journée, puis à faire un shampooing le soir. Cela peut convenir à certaines personnes, bien que la majorité des gens ne consacrent pas assez de temps aux soins capillaires.

Le cuir chevelu est un environnement délicat qui nécessite une attention réfléchie. Cela est particulièrement vrai si vous luttez constamment contre un cuir chevelu gras.

Cela ne signifie pas que vous devez passer des heures chaque jour sur vos soins capillaires. Vous devez cependant vous assurer que vous répondez à tous ses besoins, y compris une hydratation et une hydratation appropriées.

Réduire la fréquence de lavage de vos cheveux

Lorsque vous lavez vos cheveux trop fréquemment, cela dépouille le cuir chevelu de ses huiles naturelles. Les glandes sébacées vont alors produire un excès de sébum pour compenser.

Le cycle de dépouillement et de surproduction de sébum va créer un cercle vicieux qu’il faut briser.

Le but est de réduire la fréquence à laquelle vous vous lavez les cheveux. La fréquence exacte dépendra de différents facteurs, notamment du type de cheveux et de peau et du niveau d’activité.

Les hommes et les femmes aux boucles serrées, par exemple, peuvent n’avoir besoin de se laver qu’une ou deux fois par semaine, voire toutes les deux semaines. Ceux qui ont les cheveux raides devront probablement se laver plus fréquemment car le sébum se répandra plus facilement dans les mèches.

Il en faudra un peu pour trouver la bonne fréquence de lavage des cheveux.

Éviter les produits chimiques et les produits durs

Bien que tous les ingrédients que l’on trouve dans les shampooings et les produits de soins capillaires achetés en magasin ne soient pas mauvais, il existe de nombreux ingrédients cachés qui peuvent nuire aux cuirs chevelus délicats. Parmi ces ingrédients, citons le lauryl sulfate de sodium (SLS), le laureth sulfate de sodium (SLES), le propylène glycol et les parabènes.

Ces ingrédients peuvent interférer avec la production naturelle d’huile des glandes sébacées. En conséquence, les glandes peuvent sous ou surproduire du sébum, ce qui n’est ni l’un ni l’autre bénéfique à la croissance des cheveux.

Évitez les outils de coiffage à chaud

Les outils de coiffage à chaud, y compris les lisseurs et les bigoudis, sont couramment utilisés par les hommes et les femmes. Si une utilisation occasionnelle ne présente pas trop de risques, une utilisation régulière peut endommager les cheveux et le cuir chevelu. Si vous devez utiliser la chaleur pendant votre coiffage, assurez-vous d’investir dans un protecteur thermique de haute qualité.

Comme son nom l’indique, les protecteurs thermiques protègent vos cheveux de la chaleur directe, comme celle d’un sèche-cheveux, d’un lisseur ou d’un bigoudi. Ils le font en créant une barrière entre la tige du cheveu et l’outil de coiffage. Cela permet de verrouiller l’hydratation.

Un protecteur thermique de haute qualité contiendra des ingrédients tels que l’huile de noix de coco, l’huile d’argan et/ou la kératine.

Hydratation et hydratation selon les besoins

Dans un cuir chevelu sain, l’hydratation (teneur en eau) et la réhydratation (teneur en huile) sont naturellement équilibrées. De nombreuses choses peuvent perturber cet équilibre, notamment de mauvaises pratiques de soins capillaires, des conditions médicales et l’utilisation de produits chimiques agressifs.

Bien que l’objectif ultime soit d’amener votre cuir chevelu à équilibrer lui-même l’hydratation et l’humectation, vous pouvez lui donner un coup de pouce au besoin.

Pour hydrater le cuir chevelu, vous voudrez utiliser un humectant. Ces substances attirent l’eau vers la surface de la peau pour la maintenir humide. L’un des humectants que vous pouvez utiliser est l’acide hyaluronique.

L’acide hyaluronique est une substance que le corps produit naturellement. Il est utilisé pour garder les tissus (comme la peau et les yeux) humides et lubrifiés. Vous pouvez utiliser l’acide hyaluronique de façon autonome ou dans le cadre de vos autres produits de soins capillaires, comme les shampooings et les revitalisants.

Pour hydrater le cuir chevelu, vous aurez besoin d’une substance hydratante. Ces substances créent une barrière lipidique (huile) qui emprisonne l’hydratation et garde la peau lisse. Il existe de nombreux hydratants, notamment l’huile de jojoba, l’huile de noix de coco et l’huile d’olive. Ils ont tous leurs propres propriétés uniques, alors faites vos recherches.

Quand consulter un médecin

Dans certains cas, vous pouvez être confronté à un problème qui nécessite plus qu’un simple changement d’habitudes et de régime alimentaire.

Il existe des conditions médicales qui peuvent déclencher une production excessive de sébum, comme l’hyperplasie sébacée. Il existe également des conditions médicales qui peuvent être aggravées par la présence d’une augmentation de sébum, notamment les pellicules et la dermatite séborrhéique (13, 14).

Si vous avez du mal à trouver la cause de votre production excessive de sébum, ou si elle entraîne une perte de cheveux à un rythme alarmant, il est préférable de demander l’avis d’un professionnel.

Il y a quelques choses que votre médecin peut faire pour vous aider à comprendre (et à traiter) le problème. Un examen physique aura lieu, et cela peut inclure des biopsies des zones affectées. Vous pouvez également vous attendre à des tests sanguins (en particulier un panel thyroïdien), et peut-être même à une orientation vers un dermatologue.

Une fois le problème trouvé, vous pouvez alors travailler aux côtés de votre médecin pour le résoudre.

Cela peut signifier un court traitement aux antibiotiques, ou l’utilisation d’une crème ou d’un shampooing antifongique. Cela peut également signifier un plan étroitement surveillé que vous êtes en mesure d’exécuter vous-même à la maison.

Conclusion

L’accumulation de sébum sur votre cuir chevelu peut être embarrassante car elle laissera vos cheveux gras et ternes. Cependant, il peut également conduire à l’amincissement et à la perte des cheveux si on le laisse perdurer.

Heureusement, les étapes décrites ci-dessus peuvent vous permettre de commencer à traiter le problème.

Le point principal ici est que l’accumulation excessive de sébum peut causer la perte de cheveux, mais elle peut être inversée dans la grande majorité des causes.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *