Alimentation de votre chiot de la naissance au sevrage

Pendant les premiers stades de sa vie, un chiot vivra avec sa mère et ses frères et sœurs. Pendant cette période, ils n’auront pas besoin de manger de la nourriture solide, mais existeront grâce au lait de leur mère. C’est à ce moment-là que votre chiot commencera à développer ses sens, ce qui l’aidera à trouver sa nourriture. Au début, votre chiot développera un odorat qui l’aidera à trouver le chemin des seins de sa mère, qu’il reconnaît instinctivement comme une source de nourriture.

Pendant cette période précoce, la mère prend soin de ses chiots en les gardant au chaud avec son corps et en les léchant. Elle fait ce dernier geste non seulement pour les nettoyer, mais aussi pour aider à établir leurs fonctions physiologiques de base.

Les chiots ont besoin de nourriture et de chaleur, donc lorsque la mère s’éloigne temporairement d’eux, ils se regroupent pour compenser la perte de chaleur que sa fourrure leur procure.

Le contact humain est également important durant cette période précoce car, en étant manipulés et caressés, les chiots s’habitueront à ce qu’il y ait une présence humaine.

Soon vos chiots seront prêts à commencer le sevrage, c’est-à-dire à passer aux aliments solides pour la première fois.

Les chiots naissent avec très peu d’immunité naturelle, et ils ne la développeront pas complètement avant l’âge de 16 semaines environ. Par conséquent, ils comptent uniquement sur leur mère pour les aider à fournir une certaine défense immunitaire initiale par le biais de son lait.

Le colostrum, un lait riche en nutriments, que la maman produit pendant les premiers jours après la naissance, contient des immunoglobulines qui les protègent des maladies potentielles pendant que leur propre système immunitaire se développe.

Malheureusement, ce transfert d’immunité vitale de la part de la maman est parfois mauvais, et les chiots peuvent donc être en danger jusqu’à ce que leur propre défense immunitaire se mette en place. Cette période du développement du chiot est connue sous le nom de ” déficit immunitaire “. Pendant cette période, les chiots peuvent être plus vulnérables aux infections.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *