Arrêtez de dire ‘J’ai couru’

Lecteurs, il y a beaucoup de choses folles, effrayantes, vraiment horribles qui se passent dans le monde en ce moment. L’Ukraine est un baril de poudre qui pourrait enflammer un conflit régional plus large – voire mondial -, le changement climatique menace notre existence même et la nation est toujours sous le choc d’une pénurie de chaux.

En outre, les gens continuent d’utiliser l’expression “J’ai fui.”

Je sais. Je vous ai dit que c’était horrible.

Voici une poignée d’exemples récents de cet assaut sur notre langue, via Google :

  • La Dam to Dam est ma course préférée. Je l’ai courue et terminée deux fois et je n’ai pas couru l’année dernière.
  • “J’ai couru le 100 depuis que j’étais en septième année”, a déclaré.
  • “De tous les demi-marathons que j’ai courus, celui-ci a été le plus amusant.”
  • Maintenant, j’ai couru 10k à plusieurs reprises, mais généralement sur des routes plus plates, et des chemins de campagne.
  • J’ai couru pas mal de courses et j’aime faire des 5 km dans les petites villes.
  • “J’ai participé à cette course les trois années, nous avons vraiment hâte de venir ici”, a déclaré .

Je déteste ça…. Tellement. C’est… Ca… Flamme. Flammes. Flammes, sur le côté de mon visage…

À quel point ce fléau est-il répandu ? Selon le World Grammar Council, un groupe de surveillance basé à Genève, chaque jour, “plus d’un demi-million de personnes dans le monde peuvent prononcer ou écrire la phrase “J’ai couru” ou “J’ai couru”. Généralement sur Facebook, et souvent en conjonction avec le mot définitivement.”

Je ne comprends pas comment cela peut être. “J’ai couru” , de la même manière que certaines autres phrases grammaticalement incorrectes le peuvent. Ce n’est pas si délicat.

Si vous voulez le voir, voici une décomposition complète du verbe courir. (Et je veux bien dire “complète”, jusqu’à et y compris le conditionnel futur parfait). Mais dans 99% des cas, voici tout ce que vous devez retenir :

Je cours des marathons, parce que je suis masochiste. (Présent.)

J’ai couru un marathon hier, c’est pourquoi je prends l’ascenseur jusqu’au deuxième étage. (Past tense.)

J’avais couru un 20 milles la veille du marathon, parce que, encore une fois, je suis masochiste. (Past pluperfect tense.)

J’ai couru des marathons dans les 50 États, parce que je suis un masochiste qui est marié à une hôtesse de l’air, donc je vole gratuitement. (Present perfect tense.)

C’est tout. Simple. Et voici une version encore plus simple :

Juste ne jamais, jamais dire ou taper “J’ai couru”.

Jamais. Jamais. Parce que ce n’est jamais, jamais correct. Et chaque fois que vous utilisez cette phrase, un bébé loutre est abandonné par sa mère. Vraiment.

S’il vous plaît, les amis. Si ce n’est pas pour moi, faites-le pour Molalla.

Mark RemyMark Remy fait partie de Runner’s World depuis janvier 2007-pour les 5 ½ premières années en tant que rédacteur en chef de RunnersWorld.com, et actuellement en tant que rédacteur en chef.
Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leur adresse e-mail. Vous pouvez trouver plus d’informations sur ce contenu et d’autres contenus similaires sur piano.io
.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *