FOUR PAWS International

Animaux du clan
Il n’y a rien de pire pour un cochon d’Inde que de vivre seul. Aussi attentif que soit son propriétaire, il ne compensera jamais l’absence d’autres cochons d’Inde. D’autres espèces – comme les lapins – ne sont pas mieux comme substituts : le bien-être d’un cochon d’Inde dépend fortement du contact physique et social avec d’autres cochons d’Inde.

Pour que les cochons d’Inde aient le contact social dont ils ont besoin, ils doivent vivre en groupe d’au moins deux. S’ils sont gardés en groupe de trois ou plus, ils seront nettement plus actifs. Ils se stimuleront mutuellement et auront une meilleure vie sociale, donnant naissance à une petite communauté dynamique. Les mâles établissent des hiérarchies sociales, les mâles alpha dominant les mâles de statut inférieur. Lorsqu’il s’agit de partenaires potentiels et de territoire, les mâles peuvent devenir très agressifs.

Animaux mobiles et timides
Les cochons d’Inde sont naturellement contraints d’être actifs, de ronger et de se cacher. Dans la nature, ils s’occupent à creuser des trous et des terriers pour s’y cacher. Certaines espèces sont d’excellents grimpeurs de rochers et grimpent également dans les arbustes bas, sautant de branche en branche.

Ce sont des animaux timides – et non sans raison, car ils ont de nombreux ennemis naturels, notamment les chats sauvages, les coyotes, les loups, les serpents, les faucons, les hiboux et les humains. Dans certaines cultures, ces mignons petits mammifères sont considérés comme une source de nourriture ou un ingrédient de médicaments traditionnels.

Végétariens
Les cochons d’Inde sont des herbivores, qui ne mangent que des plantes. Dans la nature, en fonction de leur habitat, leur alimentation se compose principalement d’herbes, de foin, de diverses plantes et herbes, de graines, de brindilles, d’écorces et parfois de racines. Ces aliments, qui sont riches en fibres et contiennent beaucoup de vitamine C, devraient également constituer la base de l’alimentation d’un cochon d’Inde domestique, avec l’ajout de quelques accompagnements supplémentaires si nécessaire. Pour en savoir plus, consultez notre guide ” Une alimentation équilibrée pour un cochon d’Inde “.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *