Israël 14 Top Tourist Attractions

Voici 14 des Top Attractions touristiques que vous devriez considérer lors de la planification de votre voyage en Israël et en Terre Sainte. La sélection n’est pas dans un ordre particulier.

1. MASADA…la forteresse au sommet de la montagne

Située dans le désert de Judée et surplombant la mer Morte se trouve l’une des attractions touristiques les plus populaires d’Israël, la forteresse au sommet de la montagne de Masada (parfois orthographiée Massada). Ce symbole durable de l’histoire juive est le lieu où 967 zélotes juifs ont défié héroïquement l’Empire romain en 66 après J.-C. et se sont suicidés lorsque la défaite semblait inévitable. Une promenade en téléphérique ou une randonnée sur le chemin des serpents permet d’atteindre le sommet d’où l’on peut profiter d’une vue imprenable sur la mer Morte et le désert environnant.

L’ÉGLISE DU SAINT SEPULCHRE… le site le plus saint des chrétiens

L’église du Saint-Sépulcre est le site chrétien le plus saint de Jérusalem, le lieu de la crucifixion, de l’enterrement et de la résurrection de Jésus. Construite pour la première fois en 335 par l’empereur Constantin, des dommages persistants ont été infligés à la structure au cours des siècles et des travaux de réparation ultérieurs ont été entrepris par les communautés religieuses qui l’administrent. L’église contient la chapelle du Golgotha et trois stations du chemin de croix où Jésus a été crucifié, et le Sépulcre lui-même marque le lieu de son enterrement et de sa résurrection.

MONT DU TEMPLE/DOME DE LA ROCHE…important pour les musulmans, les juifs et les chrétiens

Le Mont du Temple, connu par certains sous le nom de Mont Moriah, est un site d’une énorme importance religieuse pour les musulmans, les juifs et les chrétiens. C’est l’un des points de repère les plus célèbres de Jérusalem et il se trouve dans la section fortifiée de la vieille ville. Le dôme doré scintillant du Dôme du Rocher s’élève de façon impressionnante dans l’horizon de Jérusalem et est devenu l’élément le plus caractéristique de la ville. Le mont du Temple revêt une importance historique juive et chrétienne à deux titres : le grand rocher serait l’endroit où Abraham a offert son fils Isaac en sacrifice, et le Premier Temple est le lieu où se trouvait l’Arche d’Alliance.

Même s’il est interdit aux Juifs aujourd’hui, il reste le point central de la vie juive et les Juifs du monde entier font face au mont du Temple pendant la prière. Pour les musulmans, ce même rocher est le lieu d’où Mahomet, dans un rêve, est monté au ciel. En commémoration, le Dôme du Rocher a été construit sur le site au 7e siècle. Les musulmans l’appellent le Noble Sanctuaire ou Al-Haram al-Sharif, et c’est l’un des trois sites les plus importants de l’Islam. Sur le mont du Temple se trouvent également la mosquée Al Aqsa et le musée islamique, qui abrite une collection de corans et de reliques islamiques.

Note : le site est temporairement fermé aux non-musulmans.

MUR OCCIDENTAL ou MUR MUGISSANT…Le site le plus sacré des juifs

Le Mur occidental, connu des non-juifs sous le nom de Mur des Lamentations, est le site de prière juif le plus sacré du monde, l’endroit où des milliers de fidèles se rassemblent toute l’année pour prier et même laisser des prières pliées dans ses crevasses. Le mur de 584 mètres est tout ce qui reste du second temple de Jérusalem, construit en 30 avant Jésus-Christ par le roi Hérode. Il est constitué d’énormes blocs de pierre et sert d’hommage à l’ampleur du travail des époques passées.

Selon la pratique juive orthodoxe, les sections de prière ont été séparées pour les hommes et les femmes. Les hommes doivent porter une calotte (kippa) et les femmes doivent être habillées modestement. Le vendredi, jour du shabbat ou sabbat juif, la section des hommes est particulièrement animée par les chants et les prières des fidèles, car en principe, toute la zone est une synagogue orthodoxe. Le mur est également sacré pour les musulmans qui croient que c’est l’endroit où le prophète Mahomet a attaché son cheval ailé, Al Burak, avant de monter au ciel.

VIA DOLOROSA…le chemin de Jésus vers sa crucifixion

La Via Dolorosa (chemin de la douleur), également connue sous le nom de chemin de la croix, est la route que Jésus aurait suivie en portant la croix jusqu’à sa crucifixion. Le chemin comporte 14 stations commémorant différents événements. Il commence à la porte des Lions, dans le quartier musulman de la vieille ville, où Jésus a été condamné par Ponce Pilate, et se termine sur sa tombe, dans l’église du Saint-Sépulcre, dans le quartier chrétien. Chaque vendredi à 15 heures, des prêtres conduisent une procession et des prières sont dites à chaque station. Un flux constant de pèlerins se souviennent et honorent le sacrifice de Jésus en parcourant le chemin de croix chaque année.

YAD VASHEM…mémorial de l’Holocauste

Ce mémorial vital de l’Holocauste rend un hommage multiforme aux millions de Juifs qui sont morts pendant la Seconde Guerre mondiale. L’objectif du musée est de commémorer et de documenter les événements de l’Holocauste et de fournir une recherche et une éducation continues. La collection d’archives du musée est la plus importante et la plus complète au monde. Elle contient des documents, des photographies, des films et des témoignages de survivants enregistrés sur vidéo. Ces documents peuvent être lus et visionnés dans les salles allouées et constituent une expérience qui donne à réfléchir. Un hommage inspirant aux victimes est le Hall des noms, qui détaille les noms des victimes de l’holocauste. Des pierres tombales symboliques sont créées à partir des ” pages de témoignage ” qui enregistrent les détails biographiques de millions de défunts.

La bibliothèque de Yad Vashem contient une collection impressionnante de documents dans de nombreuses langues. Le musée historique retrace l’histoire de l’holocauste, de la mise en œuvre des politiques anti-juives des nazis au meurtre de masse de millions de personnes. L’exposition comprend des photographies, des artefacts, des documents et du matériel audiovisuel. Une importante collection d’art de l’holocauste est exposée dans le musée d’art de Yad Vashem.

L’école internationale d’études sur l’holocauste et la recherche sur l’holocauste proposent un enseignement et une recherche continue sur l’holocauste aux niveaux national et international. Parmi les autres facettes de l’expérience de Yad Vashem, citons les Justes parmi les nations, qui honorent les non-Juifs qui ont risqué leur vie pendant l’Holocauste pour sauver des Juifs, et l’Encyclopédie des communautés qui recense les communautés historico-géographiques de Juifs détruites ou endommagées pendant le régime nazi.

LE MUSÉE D’ISRAËL

Le Musée d’Israël a atteint un statut de classe mondiale grâce à ses remarquables collections allant de l’archéologie préhistorique à l’art contemporain. Elles comprennent des expositions d’archéologie de la Terre Sainte, une compilation complète de judaïca et d’ethnologie du peuple juif, et une collection de beaux-arts englobant les maîtres anciens jusqu’aux œuvres contemporaines renommées. L’exposition la plus célèbre est peut-être celle des manuscrits de la mer Morte, ils datent du 3e siècle avant JC au 1er siècle après JC et ont été déterrés en 1947.

De nombreuses expositions temporaires, publications et activités éducatives font partie du programme culturel du musée et plus de 950, 000 visiteurs sont attirés par ce vaste complexe chaque année. Une autre grande attraction du musée est son jardin d’art qui a été conçu par le sculpteur américano-japonais, Isamu Noguchi. Il s’agit d’une fusion de l’aménagement paysager zen incorporant la végétation naturelle de la région, comme des buissons de romarin, des oliviers et des figuiers. Sont exposées dans ce cadre pittoresque les célèbres sculptures de Rodin, Bourdelle, Maillol, David Smith, Henry Moore, Richard Serra, Sol LeWitt et James Turrell.

CITADEL OU TOUR DE DAVID…une forteresse pour le roi Hérode

La Citadelle a été construite au 1er siècle avant JC comme forteresse pour le roi Hérode et a depuis servi de position de défense stratégique à la vieille ville. La plus haute tour de la Citadelle, le Phasael, est le lieu pour apprécier la magnifique vue ainsi que l’orientation de la Vieille Ville. La Citadelle abrite l’excellent Musée de l’Histoire de Jérusalem, qui présente des expositions fascinantes sur 4, 000 ans du passé de la ville.

BETHLEHEM…le lieu de naissance de Jésus

Bethléem est à seulement six miles (10 km) au sud de Jérusalem et une attraction touristique majeure pour les pèlerins et les visiteurs. Lieu de naissance de Jésus, c’est une ville charmante malgré son mercantilisme touristique.

L’église de la Nativité est le point central d’une visite de la ville, érigée sur le site de la naissance de Jésus. Bethléem est également un endroit merveilleux pour découvrir la variété des monastères chrétiens qui représentent toutes les permutations du christianisme. Noël est célébré à trois dates distinctes selon les calendriers des églises catholique et occidentale, le calendrier oriental suivi par les Arméniens et le calendrier julien suivi par les églises grecques orthodoxes et orientales.

LA MER MORT… l’altitude la plus basse du monde

La mer Morte et son environnement immédiat constituent un paysage abondant en merveilles naturelles. La plus notable d’entre elles est la forte concentration de sel et de minéraux que l’on trouve dans ses eaux et qui permet aux visiteurs de flotter sans effort sur sa surface salée. Les propriétés thérapeutiques de la boue noire que l’on trouve dans la région sont formées par un mélange de minéraux marins et d’éléments organiques. Pour une expérience totalement rajeunissante, plusieurs stations thermales de la mer Morte proposent une gamme de soins de santé et de beauté, ainsi que la possibilité de flotter dans l’étendue d’eau la plus salée du monde, et l’endroit le plus bas de la planète.

La station thermale Ein Gedi se trouve sur la rive ouest. Tout aussi fascinants sont les sites archéologiques de la région de la mer Morte, où subsistent des traces des civilisations perse, grecque, romaine et autres. Parmi les sites historiques notables, citons la fameuse ville biblique de Sodome qui fut détruite avec Gomorrhe. Des piliers de sel émergent de cette crête géologique de huit miles (12 km) dans la partie sud de la mer Morte.

Parc national de Hamat Tiberias…sources thérapeutiques

Les 17 sources de Hamat Tiberias coulent d’une source qui s’étend 33ft (10m) sous le sol. Ses pouvoirs thérapeutiques sont utilisés depuis l’antiquité pour soigner diverses affections. La synagogue de Hamat Tibériade, construite entre 337 et 286 avant J.-C., contient le plus ancien sol en mosaïque conservé en Israël. La mosaïque centrale est un dessin magnifiquement préservé représentant un grand zodiaque avec, en son centre, Hélios guidant son char céleste en direction du soleil.

Parc national de Beit She’an…une histoire étonnante

Beit She’an a été établi au 5e siècle avant Jésus-Christ. Son emplacement stratégique a entraîné de nombreuses escarmouches dans un effort pour contrôler cette colonie au sommet de la colline. Elle fut le siège de la domination égyptienne avant de tomber aux mains du roi d’Assyrie, puis fut réinstallée en tant que ville hellénistique à l’époque d’Alexandre le Grand. Une période de conquêtes a ensuite suivi jusqu’à ce que les Romains rendent la ville à ses anciens résidents. Elle a prospéré à l’époque d’Hadrien et a connu son âge d’or après la révolte de la Bar Kochva.

De nombreux bâtiments ont été construits à cette époque et les résidents ont connu une période de coexistence pacifique. Après que le christianisme a été déclaré religion officielle de l’Empire romain au IVe siècle de notre ère, le visage de la ville a nettement changé. D’autres conquêtes ont suivi, jusqu’à ce qu’un tremblement de terre laisse la ville en ruines. Des colonies ont ensuite vu le jour autour du site des ruines et la ville a reçu un afflux de population après 1948 et la création de l’État d’Israël. C’est maintenant une ville prospère construite autour des vestiges d’un centre antique. Les plus remarquables parmi les ruines sont le théâtre romain, les bains byzantins, la rue et la colonnade romaines et l’amphithéâtre utilisé pour les combats de gladiateurs.

Césarée..l’hommage du roi Hérode à l’empereur romain

L’ancienne ville portuaire de Césarée a été établie il y a 2000 ans par Hérode le Grand en hommage à l’empereur romain, Auguste César. Son riche patrimoine archéologique comprend les vestiges de l’architecture romaine notamment un aqueduc, un théâtre, des maisons et des palais. Pour les amateurs de plongée, plonger dans les ruines de la cité d’Hérode constitue une expérience extraordinaire. La ville moderne de Césarée est devenue célèbre pour ses belles demeures, son terrain de golf de 18 trous, ses hôtels de luxe, ses galeries et ses boutiques. Des kilomètres de plages de sable s’étendent le long du littoral méditerranéen et les visiteurs peuvent profiter de l’atmosphère ensoleillée au milieu de cette toile de fond luxueuse.

14. NAZARETH… où Jésus a passé la majeure partie de sa vie.

Nazareth est l’un des plus importants lieux saints chrétiens attirant des pèlerins du monde entier dans ses parties. C’est ici que Jésus a passé la majeure partie de sa vie et c’est ici que le miracle de l’Annonciation a eu lieu. Nazareth abrite à la fois des chrétiens et des musulmans (la plus grande population arabe restante en Israël) et est un amalgame pittoresque de toits rouges et d’églises blanches parsemés le long des pentes de la colline galiléenne. Des vues à couper le souffle peuvent être appréciées depuis le sommet, qui donne sur la vallée de Jezreel.

L’église de l’Annonciation à Nazareth est l’un des sites les plus importants du monde chrétien, construit sur le lieu de l’Annonciation. Les murs du sanctuaire supérieur sont décorés de panneaux représentant des scènes de la vie de Marie qui ont été donnés par des communautés catholiques du monde entier. L’église voisine de Saint-Joseph abrite les vestiges de bas-reliefs, de chapiteaux et d’inscriptions croisés découverts lors de la construction de l’église. L’église synagogue de Nazareth est censée avoir été construite sur le site où Jésus a prêché et lu la venue du Messie. Le quartier de la Mosquée est une zone intéressante comprenant une élégante mosquée dans la zone centrale du marché. L’édifice de style turc a été construit en 1812 et appartient aujourd’hui à la riche famille Fahoum.

Informations de voyage en Israël

À Goway, nous pensons qu’un voyageur bien informé est un voyageur plus sûr. C’est dans cet esprit que nous avons compilé une section d’informations de voyage facile à naviguer et dédiée à Israël.

Découvrez l’histoire et la culture d’Israël, les aliments et les boissons à ne pas manquer et ce qu’il faut mettre dans sa valise. Lisez des informations sur la nature et la faune, la météo et la géographie d’Israël, ainsi que des ” Country Quickfacts ” compilés par nos experts en voyage. Nos conseils de globe-trotter, ainsi que nos informations sur les visas et la santé, vous aideront à vous préparer correctement pour un voyage sûr et agréable. La seule façon d’en savoir plus est d’entreprendre votre voyage et de découvrir Israël par vous-même. Commencez à explorer… réservez dès aujourd’hui l’un de nos circuits en Israël !

Réservez votre circuit en Israël avec Goway !

AfricaExperts est la division exclusive de Goway spécialisée dans la planification et l’organisation de circuits et d’expériences en Israël. Faites votre choix parmi une simple escale en ville, un circuit avec accompagnement local, le circuit des vacances d’une vie, un séjour de distinction et bien plus encore. Notre équipe de GroupsOnly est experte dans l’organisation d’itinéraires religieux en Terre Sainte. Nous voulons être votre premier choix lors de votre prochain globe-trotter en Israël.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *