Le sevrage du lisinopril – Quels sont les symptômes et combien de temps durent-ils ?

Le lisinopril est un inhibiteur de l’ECA utilisé pour traiter l’hypertension. Si vous arrêtez brusquement de prendre du lisinopril, vous pouvez ressentir des symptômes que vous éprouviez avant de prendre du lisinopril.

L’arrêt du lisinopril doit être une décision que vous prenez aux côtés de votre médecin. Vous ne devez jamais arrêter de prendre du lisinopril, sauf avis contraire de votre médecin. Comme pour tout autre médicament, l’arrêt du lisinopril peut entraîner divers symptômes indésirables qui peuvent ressembler à un sevrage. Selon les personnes, l’organisme peut mettre un certain temps à s’adapter complètement à l’arrêt du lisinopril.

Combien de temps dure le sevrage du lisinopril ?

Pour savoir combien de temps le lisinopril reste dans votre organisme, consultez notre page sur la demi-vie du lisinopril.

Symptômes de sevrage/arrêt

L’un des principaux signes que vous éprouvez des symptômes de type sevrage d’un inhibiteur de l’ECA est le retour de vos symptômes initiaux. En d’autres termes, si vous avez commencé à prendre du lisinopril pour réduire votre tension artérielle, les risques de retour de l’hypertension artérielle pourraient être plus élevés si vous arrêtez de prendre le médicament d’un coup. De plus, l’hypertension peut entraîner une crise cardiaque, une perte de vision, une insuffisance cardiaque, une insuffisance rénale, un dysfonctionnement sexuel, un accident vasculaire cérébral et d’autres effets possibles à long terme. Il est important de prendre le lisinopril tous les jours, même si votre tension artérielle n’est pas élevée. Ce n’est pas un médicament à prendre au besoin. (si votre tension artérielle est très basse, alors ne prenez pas de lisinopril ou d’autres médicaments pour la tension artérielle (90 mm Hg/ 60 mm Hg ou moins)).

Précautions

L’arrêt du lisinopril peut présenter certains symptômes, en fonction de l’affection pour laquelle vous prenez le lisinopril :

  • Patients souffrant d’hypertension : le sevrage brutal du lisinopril n’a pas été associé à une augmentation rapide de la pression artérielle par rapport aux niveaux avant traitement
  • Patients pédiatriques : la pression diastolique peut augmenter pendant le retrait du lisinopril

Options de traitement

Si vous présentez des symptômes indésirables lors de la première prise de lisinopril, parlez-en à votre médecin, qui pourra vous prescrire un autre médicament si nécessaire. Changer de médicament est une option de traitement pour éviter les futurs symptômes de sevrage du lisinopril. Pour voir les alternatives au lisinopril, vous pouvez consulter notre page d’alternatives.

Si vous prenez déjà du lisinopril, que vous avez décidé d’arrêter de le prendre et que vous ressentez des symptômes de sevrage, contactez immédiatement votre médecin.

Stratégies d’adaptation

En parallèle de la prise (ou de l’arrêt) du lisinopril, votre médecin peut vous suggérer des stratégies d’adaptation utiles pour préserver votre santé. Celles-ci comprennent :

  • Manger une alimentation saine et équilibrée remplie d’aliments riches en nutriments (augmenter les fruits/légumes)
  • Faire de l’exercice régulièrement
  • Maintenir le niveau de stress par une thérapie, des activités qui diminuent le stress et ainsi de suite
  • Limiter la consommation d’alcool
  • Ne pas fumer
  • Maintenir un poids santé
  • Limiter la consommation de sodium
  • https://www.heart.org/en/health-topics/high-blood-pressure – ressource utile

.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *