Lisez ceci avant de donner du Zantac à votre chien !

Dernière mise à jour le 2 juillet 2020

Vous envisagez de donner du Zantac à votre chien pour des problèmes gastriques ou des ulcères ?

D’abord, les bonnes nouvelles :


Les surdoses et les réactions allergiques sont plutôt rares. Et, jusqu’à récemment, le Zantac n’était généralement pas considéré comme dangereux – mais tout a changé après que la Ranitidine ait pu contenir des substances cancérigènes sous forme d’impuretés de nitrosamine.

Si cela ne vous effraie pas…

Il y a des raisons de croire que le principe actif du Zantac est largement inefficace (nous y reviendrons).

Une chose est absolument certaine :

Un vétérinaire doit signer avant que ce médicament puisse être administré de façon responsable.

Le Zantac n’est pas un excellent choix pour les chiens

Le Dr. Sara Redding Ochoa de l’hôpital vétérinaire de Whitehouse a donné ce conseil…

“Il existe de bien meilleurs médicaments pour diminuer les sécrétions d’acide gastrique ou prévenir les ulcères GI. La famotidine, que l’on trouve dans le Pepcid, est une de ces alternatives que j’utilise tout le temps. Je n’ai jamais utilisé le Zantac sur aucun de mes patients canins.”

Sur les raisons pour lesquelles la Ranitidine n’est pas une option thérapeutique viable…

Echec des résultats cliniques

L’American Journal of Veterinary Research a publié une étude portant sur 12 chiens auxquels on a administré 4 suppresseurs d’acide gastrique différents.

Les résultats étaient clairs :

La famotidine (Pepcid), le pantoprazole et l’oméprazole (Prilosec) ont fonctionné comme prévu.

Seul le Zantac a échoué au test.

Evidemment, tout propriétaire aimant veut éviter de médicamenter inutilement son animal.

Pour ceux qui envisagent encore le Zantac, parlons du dosage (au moins pour éviter les complications)…

Combien pour un chien ?

Tout d’abord, il n’existe pas de version pour animaux de compagnie de la Ranitidine ; elle n’est pas non plus approuvée par la FDA pour un usage vétérinaire – bien qu’ils la prescrivent parfois.

Ceci n’est qu’une référence :

Toujours garder le dosage du Zantac en dessous de 1mg par livre de poids corporel du chien.

Play it safe. Les très petits chiens ne doivent pas recevoir plus de la moitié de cette quantité (ce qui signifie 0,5mg).

Ce n’est pas tout !

Zantac ne doit être pris qu’à jeun et est généralement fourni à intervalles de 8 à 12 heures.

Avertissement concernant la ranitidine : Les animaux souffrant de problèmes rénaux ou hépatiques ainsi que ceux présentant des anomalies cardiaques présentent un risque accru d’effets secondaires. Cela s’applique également aux chiens en gestation.

Faites diagnostiquer votre animal

Le fait est que les chiens ont tendance à être des mangeurs rapides. Les indigestions, les maux d’estomac et les reflux acides ne sont pas si extraordinaires que cela.

En d’autres termes, le Zantac n’est peut-être pas nécessaire.

Sûr, vous pouvez parfois observer des indications d’ulcères gastriques et/ou intestinaux. Mais seules les méthodes suivantes peuvent confirmer définitivement de telles affections :

  • Urinalyse
  • Échographie
  • Sang
  • Examen physique
  • Radiographie
  • Gastroscopie

Important : une évaluation permettra d’établir si la suppression de la sécrétion d’acide gastrique de votre chien a un sens. Et même dans ce cas, le Zantac n’est probablement pas un médicament optimal.

Quelque chose qui mérite d’être essayé

Faites ceci avant de dépenser beaucoup d’argent dans une clinique (ou de donner du Zantac à votre chien) :

Cassez les portions de nourriture !

Évitez de donner des repas trop copieux. Au lieu de cela, optez pour plusieurs repas par jour.

Vous ne devriez pas être surpris lorsque les symptômes gastro-intestinaux du chien s’améliorent sensiblement avec le temps ! Sérieusement ! Un antagoniste des récepteurs H2 peut être totalement inutile.

The Bottom Line

Zantac est parfois utilisé sur les chiens. Cela est vrai, mais vous devez savoir qu’il existe également des données remettant en question son efficacité (en particulier pour les canins).

Il a été prouvé que le Pepcid et le Prilosec sont de meilleurs bloqueurs d’histamine pour réduire la sécrétion d’acide gastrique.

En vérité, le Zantac ne devrait pas être votre premier choix – même s’il n’est pas considéré comme un médicament à risque.

Ne donnez pas de Ranitidine et, au lieu de cela, obtenez un diagnostic approprié pour votre chien.

Que pensez-vous ? Ayez votre mot à dire ci-dessous…

Cet article vous a-t-il été utile ?

Veuillez nous le faire savoir car nous essayons toujours de nous améliorer !
Oui
Non

.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *