Prendre NyQuil pour dormir

NyQuil est un médicament courant contre le rhume et la grippe vendu en vente libre sous forme de liquide ou de pilule. Il est généralement utilisé pour soulager la toux, mais il produit également une sensation de relaxation et de somnolence. En outre, certaines personnes qui ont des conditions avec des douleurs associées utilisent NyQuil pour aider à maintenir un état de sommeil sans douleur.

Parce que NyQuil est censé produire un état de sommeil profond et durable, les gens demandent souvent : “Peut-on prendre NyQuil juste pour dormir ?” ou “Puis-je utiliser NyQuil comme aide au sommeil ?”. Quelques aspects de NyQuil doivent être pris en compte pour répondre à ces questions.

Article en bref:

  • NyQuil est un médicament en vente libre utilisé pour traiter le rhume et la grippe.
  • NyQuil contient du succinate de doxylamine et du HBr, qui ciblent la maladie mais affectent également le cerveau.
  • La prise de NyQuil comme aide au sommeil est déconseillée.
  • Les effets secondaires possibles de NyQuil comprennent un sommeil perturbé, de l’anxiété et des troubles respiratoires.
  • Il est possible de devenir dépendant et accro à NyQuil si vous comptez sur lui pour dormir.

Table des matières

Pouvez-vous prendre NyQuil comme aide au sommeil ?

Bien que NyQuil contienne des composants qui peuvent conduire à un meilleur sommeil comme effet secondaire, il n’est pas conseillé de compter sur le médicament pour dormir. Comme tout médicament qui peut aider soit à s’endormir soit à maintenir le sommeil tout au long de la nuit, l’utilisation régulière de NyQuil peut entraîner plusieurs problèmes.

Qu’y a-t-il dans NyQuil qui fait dormir ?

Un des principaux composants de NyQuil est le succinate de doxylamine, un antihistaminique qui provoque la somnolence en empêchant l’histamine de se fixer aux récepteurs du cerveau. Comme le succinate de doxylamine ne fait pas de distinction entre les récepteurs d’histamine qu’il bloque, il traverse la barrière hémato-encéphalique et inhibe les récepteurs impliqués dans la régulation du sommeil (une des fonctions importantes des histamines). La perturbation de cette fonction particulière des histamines dans le cerveau entraîne la somnolence.

NyQuil contient également l’ingrédient dextrométhorphane HBr, qui est inclus dans le médicament pour supprimer la toux. Cependant, en se métabolisant dans l’organisme, il devient du dextrométhorphane (DXM). Classé parmi les drogues dissociatives par le National Institute on Drug Abuse, le DXM est un antagoniste des récepteurs NMDA qui agit principalement comme antitussif (antitussif), mais qui possède des propriétés hallucinogènes dissociatives comme celles que l’on retrouve lors de la consommation de kétamine, de DXM (dextrométhorphane) et de PCP (phencyclidine). Ces propriétés sont beaucoup moins importantes dans NyQuil et il est peu probable qu’on en fasse l’expérience à moins d’abuser de NyQuil.

Y a-t-il des effets secondaires à l’utilisation de NyQuil pour dormir ?

L’utilisation de NyQuil comme aide au sommeil est connue pour rendre les gens somnolents et s’endormir. La durée du sommeil peut varier en fonction de la personne. Pour certains, la prise de NyQuil est bonne pour dormir entre quatre et six heures, tandis que pour d’autres, le sommeil dure entre sept et huit heures. Pour la plupart des gens, le sommeil est calme et continu ; toutefois, certaines personnes ont déclaré avoir connu un sommeil perturbé, souvent accompagné de rêves lucides et étranges, d’une augmentation de l’anxiété, d’un arrêt de la respiration et de difficultés à se rendormir. Cela peut amener les gens à consommer plus de médicament dans une période de temps plus courte pour retrouver le sommeil.

Peut-on devenir dépendant de NyQuil ?

Selon le Dr Neal Barnard du Physicians Committee for Responsible Medicine, “lorsqu’il est utilisé conformément aux instructions, le NyQuil ne présente pas de risques substantiels, même en cas d’usage répété. Il est préférable de cesser de l’utiliser à des fins d’endormissement.” Ainsi, bien que l’utilisation de NyQuil selon les instructions soit considérée comme sûre, le fait de le prendre de manière non recommandée peut être dangereux.

Avec une utilisation prolongée, certaines personnes peuvent remarquer que la quantité typique qu’elles consomment ne produit pas le même effet. Au lieu de cela, elles peuvent prendre plus de temps pour s’endormir, ou ne pas dormir aussi longtemps. Le fait de prendre des doses plus importantes ou plus fréquentes pour obtenir le même effet indique généralement que le corps a développé une tolérance à la drogue, et qu’il est probable qu’il ait formé une dépendance et une addiction.

Comme pour toute drogue, cette situation doit être traitée comme un état grave. Des symptômes de sevrage peuvent survenir, et la personne doit demander l’aide de prestataires médicaux ou de santé mentale.

  • Sources

    National Institute on Drug Abuse. “Hallucinogènes et drogues dissociatives courantes”. 2 juin 2020. Consulté le 22 juin 2020.

    Reissig, Chad ; et al. ” De fortes doses de dextrométhorphane, un antagoniste du NMDA, produisent des effets similaires aux hallucinogènes classiques. ” Psychopharmocologie, septembre 2012. Consulté le 22 juin 2020.

    Jio, Sarah. ” Demandez au Dr. G : ” J’utilise NyQuil pour m’aider à m’endormir, est-ce dangereux ? “. Glamour, 15 avril 2009. Consulté le 22 juin 2020.

Désistement médical : Le Recovery Village vise à améliorer la qualité de vie des personnes aux prises avec un trouble de la consommation de substances ou de santé mentale grâce à un contenu fondé sur des faits concernant la nature des troubles du comportement, les options de traitement et leurs résultats connexes. Nous publions des documents qui sont recherchés, cités, édités et révisés par des professionnels de la santé agréés. Les informations que nous fournissons ne sont pas destinées à remplacer un avis, un diagnostic ou un traitement médical professionnel. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des conseils de votre médecin ou d’un autre prestataire de soins de santé qualifié.

Partager sur les médias sociaux:

.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *