William ShakespeareSonnets

Les Sonnets de William Shakespeare
Le texte de chacun des Sonnets de William Shakespeare est accessible en cliquant sur les sonnets de votre choix. Les plus populaires des Sonnets du grand barde sont les Sonnets 018, 029, 116, 126 et 130.

Sonnets 1 – 10
William Shakespeare Sonnet 01 Des plus belles créatures nous désirons l’augmentation
William Shakespeare Sonnet 02 Quand quarante hivers assiégeront ton front
William Shakespeare Sonnet 03 Regarde dans ton verre et dis le visage que tu vois
William Shakespeare Sonnet 04 Unthrifty loveliness. pourquoi passes-tu
William Shakespeare Sonnet 05 Ces heures qui avec le travail doux ont encadré
William Shakespeare Sonnet 06 Alors ne laissez pas la main chiffonnée de l’hiver défigurer
William Shakespeare Sonnet 07 Lo en Orient quand la lumière gracieuse
William Shakespeare Sonnet 08 Musique à entendre, pourquoi tu entends la musique tristement ?
William Shakespeare Sonnet 09 Est-ce par peur de mouiller l’œil d’une veuve
William Shakespeare Sonnet 10 Par honte, nie que tu portes l’amour à tout

Sonnets 11 – 20
11 Aussi vite que tu t’éteindras, aussi vite tu grandiras
12 Quand je compte l’horloge qui dit le temps
13 O que tu sois toi-même, mais tu es l’amour
14 Ce n’est pas des étoiles que je tire mon jugement
15 Quand je considère tout ce qui pousse
16 Mais pourquoi n’as-tu pas un moyen plus puissant
17 Qui croira mes vers dans les temps à venir
Sonnet 18 de Shakespeare Dois-je te comparer à un jour d’été ?

Sonnet de Shakespeare 19 Dévorant le temps émoussant tu les pattes du lion

Sonnet de Shakespeare 20 Un visage de femme avec la main de la nature

Sonnets 21 -… 30
William Shakespeare Sonnet 21 Ainsi n’est-il pas avec moi comme avec cette Muse
William Shakespeare Sonnet 22 Mon verre ne me persuadera pas que je suis vieux
William Shakespeare Sonnet 23 Comme un acteur imparfait sur la scène
William Shakespeare Sonnet 24 Mon oeil a joué au peintre et a
William Shakespeare Sonnet 25 Que ceux qui sont en faveur avec leurs étoiles
William Shakespeare Sonnet 26 Seigneur de mon amour, à qui en vassalité
William Shakespeare Sonnet 27 Fatigué par le labeur, Je me hâte vers mon lit
William Shakespeare Sonnet 28 Comment puis-je alors revenir dans une situation heureuse
William Shakespeare Sonnet 29 Quand en disgrâce avec la fortune et les yeux des hommes
William Shakespeare Sonnet 30 Quand aux séances de douce pensée silencieuse

Sonnets 31 – 40
31 Ton sein est attaché à tous les cœurs
32 Si tu survis à mon jour de contentement
33 Plein de matins glorieux ont été vus
34 Pourquoi as-tu promis un jour si beau
35 Ne sois plus affligé de celui que tu as
36 Laisse-moi confesser que nous devons être deux
37 Comme un père décrépit prend plaisir
38 Comment ma Muse peut-elle manquer de sujet à inventer
39 Oh comment ta valeur avec les manières que je peux chanter
40 Prenez tous mes amours, mes amours, oui, prends-les tous

Sonnets 41 – 50
William Shakespeare Sonnet 41 Ces jolis torts que la liberté commet
William Shakespeare Sonnet 42 Que tu l’aies, ce n’est pas tout mon chagrin
William Shakespeare Sonnet 43 Quand je cligne le plus des yeux, alors mes yeux voient le mieux
William Shakespeare Sonnet 44 Si la morne substance de ma chair était pensée
William Shakespeare Sonnet 45 Les deux autres, l’air léger et le feu purgeant
William Shakespeare Sonnet 46 Mon oeil et mon coeur sont en guerre mortelle
William Shakespeare Sonnet 47 Betwixt mine eye and heart a league is took
William Shakespeare Sonnet 48 How careful was I when I took my way
William Shakespeare Sonnet 49 Against that time, si jamais ce temps vient
William Shakespeare Sonnet 50 Combien lourd je voyage sur mon chemin

Sonnets 51 – 60
William Shakespeare Sonnet 51 Ainsi mon amour peut excuser la lenteur de l’offense
William Shakespeare Sonnet 52 Ainsi je suis comme le riche dont la clé bénie
William Shakespeare Sonnet 53 Quelle est ta substance, dont vous êtes fait
William Shakespeare Sonnet 54 Oh combien plus la beauté semble belle
William Shakespeare Sonnet 55 Pas de marbre ou les monuments dorés
William Shakespeare Sonnet 56 Sweet amour renouveler votre force, il n’est pas dit
William Shakespeare Sonnet 57 Être votre esclave ce que je devrais faire, mais tendre
William Shakespeare Sonnet 58 Que Dieu ne plaise, qui m’a fait d’abord votre esclave
William Shakespeare Sonnet 59 S’il n’y a rien de nouveau, mais ce qui est
William Shakespeare Sonnet 60 Comme les vagues font vers le rivage de galets

Sonnets 61 – 70
61 Est-ce ta volonté que ton image reste ouverte
62 Le péché d’amour-propre possède tous mes yeux
63 Contre mon amour sera comme je suis maintenant
64 Quand j’ai vu par la main tombée du temps défiguré
65 Depuis le laiton, ni la pierre, ni la terre, ni la mer sans limites
66 Fatigué de tout cela pour la mort reposante je crie
67 Ah pourquoi avec l’infection devrait-il vivre
68 Ainsi est sa joue la carte des jours usés
69 Ces parties de toi que l’œil du monde voit
70 Que tu es blâmé ne sera pas ton défaut

Sonnets 71 – 80
William Shakespeares Sonnet 71 Ne pleurez plus pour moi quand je serai mort
William Shakespeares Sonnet 72 De peur que le monde ne vous demande de réciter
William Shakespeares Sonnet 73 Cette période de l’année que tu peux voir en moi
William Shakespeares Sonnet 74 Mais soyez satisfait quand cette arrestation est tombée
William Shakespeares Sonnet 75 Vous êtes à mes pensées comme la nourriture à la vie
William… Shakespeare Sonnet 76 Pourquoi mon vers est si stérile de nouvelle fierté
William Shakespeares Sonnet 77 Ton verre te montrera comment tes beautés s’usent
William Shakespeares Sonnet 78 Si souvent je t’ai invoqué pour ma muse
William Shakespeare Sonnet 79 Alors que j’étais seul à faire appel à ton aide
William Shakespeare Sonnet 80 O comment je m’évanouis quand j’écris de toi

Sonnets 81 – 90
81 Ou je vivrai ton épitaphe pour faire
82 Je t’accorde que tu n’étais pas mariée à ma muse
83 Je n’ai jamais vu que tu avais besoin de peinture
84 Qui est celui qui dit le plus, qui peut en dire le plus
85 Ma muse, qui n’a pas la langue dans sa poche, ne bouge pas
86 Était-ce l’orgueilleuse voile de ses grands vers
87 Adieu, tu es trop cher pour que je te possède
88 Quand tu seras disposé à m’éclairer
89 Dis que tu m’as abandonné pour quelque faute
William Shakespeare Sonnet 90 Alors déteste-moi quand tu voudras, si jamais, maintenant

Sonnets 91 – 100
William Shakespeare Sonnet 91 Certains se glorifient de leur naissance, certains dans leur habileté
William Shakespeare Sonnet 92 Mais faire le pire pour se dérober
William Shakespeare Sonnet 93 Ainsi je vivrai, en supposant que tu es vrai
William Shakespeare Sonnet 94 Ils ont le pouvoir de blesser, et ne feront rien
William Shakespeare Sonnet 95 Comment doux et beau tu fais la honte
William Shakespeare Sonnet 96 Certains disent que ta faute est la jeunesse, certains wantonness
William Shakespeare Sonnet 97 How like a winter hath my absence been
William Shakespeare Sonnet 98 From you I have been absent in the spring
William Shakespeare Sonnet 99 The forward violet thus did I chide
William Shakespeare Sonnet 100 Where art thou muse, que tu oublies si longtemps

Sonnets 101 – 110
101 O muse buissonnière, quelle sera ta réparation
102 Mon amour est renforcé, bien que plus faible en apparence
103 Hélas quelle pauvreté ma muse fait naître
104 Pour moi, belle amie, tu ne peux jamais être vieille
105 Que mon amour ne soit pas appelé idolâtrie
106 Quand dans la chronique du temps perdu
107 Pas mes propres craintes, ni l’âme prophétique
108 Ce qu’il y a dans le cerveau que l’encre peut caractériser
109 O ne dites jamais que j’étais faux de cœur
110 Hélas ’tis true, J’ai été ici et là

Sonnets 111 – 120
111 William Shakespeare Sonnet O pour mon amour ne vous avec la fortune chide
112 William Shakespeare Sonnet Votre amour et la pitié doth th’impression remplir
113 William Shakespeare Sonnet Depuis que je vous ai quitté, mon oeil est dans mon esprit
114 William Shakespeare Sonnet Ou si mon esprit, étant couronné avec vous
115 William Shakespeare Sonnet Ces lignes que j’ai écrit avant ne mentent
William Shakespeare Sonnet 116 Ne me laissez pas au mariage des vrais esprits
William Shakespeare Sonnet 117 Accusez-moi ainsi : que j’ai tout scanné
William Shakespeare Sonnet 118 Comme pour rendre nos appétits plus vifs
William Shakespeare Sonnet 119 Quelles potions ai-je bues des larmes de sirène
William Shakespeare Sonnet 120 Que vous étiez autrefois méchant me lie d’amitié maintenant

Sonnets 121 – 130
William Shakespeare Sonnet 121 ‘Il vaut mieux être vil que vil estimé
William Shakespeare Sonnet 122 Ton cadeau, tes tables, sont avec mon cerveau
William Shakespeare Sonnet 123 Non, Time, tu ne te vanteras pas que je change
William Shakespeare Sonnet 124 Si mon cher amour n’était que l’enfant de l’État
William Shakespeare Sonnet 125 N’était-ce pas à moi que je portais le dais
William Shakespear Sonnet 126 O toi, mon beau garçon, qui dans ton pouvoir
William Shakespear Sonnet 127 Dans la vieillesse noire n’a pas été compté juste
William Shakespear Sonnet 128 Combien de fois quand toi, ma musique, musique play’st
William Shakespear Sonnet 129 Th’expense of spirit in a waste of shame
William Shakespear Sonnet 130 My mistress’ eyes are nothing like the sun

Sonnets 131 – 140
William Shakespear Sonnet 131 Thou art as tyrannous, ainsi que tu l’es
132 J’aime tes yeux, et eux, comme ayant pitié de moi
133 ont jeté un regard sur ce coeur qui fait gémir mon coeur
134 Ainsi, maintenant que j’ai avoué qu’il est à toi
135 Qui veut, veut, veut
136 Si ton âme te vérifie que j’approche
137 Amour aveugle, que fais-tu à mes yeux
138 Quand mon amour jure qu’il est fait de vérité
139 O ne m’appelle pas pour justifier le mal
140 Sois sage comme tu es cruel, n’insiste pas

Sonnets 141 – 154
141 En foi, je ne t’aime pas de mes yeux
142 L’amour est mon péché, et ta chère vertu la haine
143 Voici, comme une ménagère attentive court pour attraper
144 J’ai deux amours, de réconfort et de désespoir
145 Ces lèvres que la main même de l’amour a faites
William Shake-speare – 146 Pauvre âme, le centre de ma terre pécheresse
William Shake-speare – 147 Mon amour est comme une fièvre, désirant toujours
William Shake-speare – 148 O moi, quels yeux l’amour a-t-il mis dans ma tête
William Shake-speare – 149 Peux-tu, ô cruel, dire que je ne t’aime pas
William Shake-speare – 150 O, de quel pouvoir as-tu cette puissance
William Shake-speare – 151 L’amour est trop jeune pour savoir ce qu’est la conscience
William Shake-speare – 152 En t’aimant, tu sais que je suis infidèle
William Shake-speare – 153 Cupidon couché par sa marque et s’est endormi
William Shake-speare – 154 Le petit dieu de l’amour couché une fois endormi

Les sonnets les plus populaires !
Les sonnets les plus populaires sont

  • 126 – O thou my lovely boy
  • 130 – Les yeux de ma maîtresse
  • 029 – When in disgrace with fortune
  • 116 – Let me not to the marriage of true minds
  • 18 – Shall I compare thee to a Summer’s day ?

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *